Je suis une voyageuse insatiable depuis 30 ans et j’adore les hôtels. J’y ai mes habitudes, mes chambres préférées, mes petites manies…
Que ce soit à Marseille, Venise, Barcelone, New York, Beyrouth, Bruxelles, Rabat ou  Naples … je me sens partout chez moi et considère ma chambre d’hôtel comme un refuge éphémère et précieux que j’investis totalement.
Mais l’Hôtel Jeanne d’Arc occupe une place toute particulière dans ma vie.
Je l’ai découvert en janvier 1991 quand j’ai commencé à travailler avec un musicien qui habitait en face et c’est immédiatement devenu mon « chez moi » parisien.
Il y avait Lila à l’accueil avec laquelle on parlait jazz, puis Gaëlle, délicieuse maîtresse de maison avec son adorable Romain tout bouclé. Puis Stefan est arrivé pour veiller sur nos nuits et sa maman qui n’oubliait jamais de porter mes « deux grands pots de café ».
Bref, une vraie maison  où l’on croise, sans les connaître, des gens dont on se dit qu’ils sont un peu comme nous : dans la Culture, la mode, les arts …sensibles à cette atmosphère si particulière que l’on n’échangerait contre rien au monde : la fresque surréaliste et quasi votive de Jeanne d’Arc, les tableaux de Gaëlle dans les escaliers …
J’adore partager mes adresses de voyage mais pour l’hôtel Jeanne d’Arc, je fais une exception et ne l’ai conseillé qu’à très peu d’amis car c’est comme un cadeau précieux que l’on a peur d’abimer.

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks



Laisser un commentaire