Marina Hands, lumineuse actrice, s’est prêtée au jeu du portrait. Encadrée avec talent, l’interprète sensible de films que j’aime,  dont, entre autres « Ne le dis à Personne », « Lady Chatterley » ou encore le récent « Jappeloup » (elle est une passionnée d’équitation) nous livre ici une belle image, tout à la fois sereine et énigmatique.

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks



Laisser un commentaire